top of page
TITRE_edited.png
TITRE_edited.png

L'armée d'Ygdren

Elle est composée de trois corps

Un au niveau des hommes pour dialoguer

Un juste au-dessus pour les impressionner

Un loin dans les cieux pour les faire rêver

TITRE_edited.png

Les devises

Le dernier rempart. Nous tenons toujours.

Un cheval boiteux ira toujours plus vite qu’un soldat à pied

Voir de haut pour voir plus loin

Comme dans toute armée, chaque corps affuble les autres de surnoms peu flatteurs

L'Imanda, les "pieds crottés"

La Camanda, les "bottes crottées"

L'Aimanda, les "têtes creuses"

Au royaume d'Ygdren, les jeunes filles qui le souhaitent peuvent être éduquées par les sœurs d'Iphysis. À l'âge adulte, elles sont préparées pour leurs cinq années d'errance durant lesquelles elles se mettront au service de la population : santé, éducation, vie spirituelle…

Leurs domaines d'expertises sont vastes.

De leurs côté, les jeunes hommes effectuent leur service militaire à dix-huit ans. Ce dernier dure deux ans et participe aussi bien à l'unité du royaume qu'au brassage des populations.

TITRE_edited.png

Les aigliers d'Ygdren peut-être considéré comme un préquel de la Terre d'Yllonide.

Vous y découvrirez Sodis dans ses jeunes années, dans son village puis à Ponen.

Les deux premiers tomes se lisent indépendamment de la série principale, cependant je pense le troisième volet se savoure davantage en ayant connaissance de la trilogie de la non-vie ou du moins, des deux premiers volumes de la Terre d'Yllonide puisqu'il se déroule sur la même période.

Ami-e lecteur-rice, je te souhaite une belle envolée avec les aigliers d'Ygdren

TITRE_edited.png

La différence fondamentale entre un guerrier et un soldat, est que le soldat obéit à un ordre alors que le guerrier obéit à sa conscience. Dans notre armée, nous avons besoin de guerriers pour prendre des décisions en toute conscience et de soldats pour les appliquer.

Manuel de l'eponar
Le Royaume d'Ygdren

I  Les larmes de sel

La jeunesse de Sodis - Partie 1

Le royaume d’Ygdren, en terre d’Yllonide. Emi, sœur d’Iphysis, retourne à son temple après cinq années d’errance. En chemin, elle assiste à l’assassinat de la reine Agra et de son escorte et se retrouve dépositaire de la vie-lumière de la reine. Le jodesar, le chef des armées est le seul à avoir survécu à l’affrontement mais il est mortellement blessé.
Restaurer l’âge souverain est la priorité pour sauver Ygdren. Alors que penser lorsque la vie-lumière de la reine est prête à se sacrifier pour sauver son jodesar ?
Pour assurer leur survie et celle de l’âge souverain, ils doivent se cacher ; pour une sœur vouée au célibat, dont la parole est écoutée et un soldat marié à l’armée, conditionné à ordonner, la cohabitation est difficile.
A travers sa connexion aux arbres-vies du royaume, la sœur capte un message : ce qui se joue maintenant dépasse l’intérêt du royaume. La lutte entre la vie et la non-vie, en sommeil depuis des siècles, menace à nouveau toutes les formes-vie de la terre d’Yllonide.

le royaume d'ygdren Kindle.jpg
TITRE_edited.png

II L'ère des plumes

La jeunesse de Sodis - Partie 2

Un an s’est écoulé depuis la victoire sur la non-vie... Et maintenant, sa riposte est de taille !

Emi revient au palais après huit mois d'absence, juste à temps pour les cérémonies commémoratives en l’honneur de la reine Agra. Boghers, Darshenes et Ygdrenes seront présents car le roi de Bogh a proposé, pour apaiser les tensions entre les royaumes, de procéder à un échange de diplomates.

Serone et son nouvel état-major ne sont pas dupes : ils savent que la non-vie est à l’origine de cette initiative et cherchent activement à démasquer ses agents infiltrés dans les délégations. Mais les ambassadeurs ont poussé le mensonge et la dissimulation au rang d’un art, dans ces conditions comment dissocier les manœuvres politiques habituelles de celles orchestrées par la non-vie ?

En parallèle, Emi et Serone ont du mal à se réapprivoiser et Edenka, la jeune sœur de l’ambassadeur darshene, s’engouffre dans leurs failles ; elle se rapproche du jodesar tandis qu’Emi et Ruben semblent mieux s’entendre que jamais.

 

​​​​​​À Ponen comme en Bogh, des diplomates sont assassinés. La tension monte de part et d’autre de la frontière, faisant ressurgir les vieilles rancœurs. Mensonges, complots, dissimulations, secrets, trahisons… Les partisans de la paix seront-ils assez habiles pour empêcher la guerre ? 

Yllonide II couverture_edited.jpg
TITRE_edited.png

III   La saison des Cendres

La chute d'Agra

Emi a été enlevée par Rodonia et est retenue prisonnière au Darshen où elle découvre la véritable nature de la non-vie et son action sur les formes-vie qui l’entourent, y compris elle-même.
Malgré ses recherches, Serone n’a pas réussi à la retrouver. D’une manière ou d’une autre, ses ravisseurs ont coupé le lien subtil qui permettait à la sœur de communiquer avec Crobs.
La saison rousse a laissé la place à la saison des pluies. Le roi Edurn a demandé une trêve pluviale. Profitant de la paix relative entre les royaumes, Serone retourne dans les Monts d’Airen à la recherche de ses origines.
Pendant ce temps, la lutte contre la non-vie s’organise. Au palais de la reine Magrane, un groupe se constitue ; Ygdrenes, Darshenes, Boghers, tous devront s’allier pour sauver leur monde, mais comment rassembler les peuples quand les dirigeants veulent la guerre ?
Union, Amour, Magie… La survie de la terre d’Yllonide en dépend!

couv III recto_edited.jpg
TITRE_edited.png
TITRE_edited.png
TITRE_edited.png

La quête des racines

Emi et Serone voguent vers Faeladorien, à la recherche des phénix.

Serone espère sans trop y croire rencontrer son père.

Quel accueil lui réserveront les phénix? En tant que sang mêlé, sera-t-il aussi mal considéré parmi eux que chez les sangs de pierre ?

Pourquoi, même dans leur pays d'origine sont-ils considérés comme un mythe?

Quel sens donner à une vie d’éternité ?

Yll IV texturée grise.png
TITRE_edited.png
bottom of page